Documents
à télécharger
Historique

Les premières démarches pour offrir un lieu de rencontre pour les jeunes de Mont-Joli remontent en 1978 par l’initiative de Claude Banville, travailleur de rue et soutenu par la Corporation le « Noyau Fertile inc. » qui exerçait à l’époque, différentes activités d’animation auprès des adolescents et jeunes adultes. Localisé dans l’ancien local du Bon Cinéma, ce centre d’activités communautaires nommé « Café Rencontre » mais mieux connu sous le nom de « Bourgeon ou Noyau Fertile inc. » avait comme objectif de donner à la jeunesse de Mont-Joli et ses environs, un outil de regroupement efficace, en vue de l’organisation d’activités et par ce fait, contribuer à une implication sociale plus positive et favoriser le développement du citoyen de demain.

 

Le 20 octobre 1980, le conseil d’administration alors formé de Laurent Dubé, France Roussel, Claude Banville, Serge Lemay, Rosalie Fortin et Estelle Normand ont obtenues les lettres patentes les constituant en corporation sous la dénomination sociale de La Maison des Jeunes de Mont-Joli inc. L’incorporation de la Maison des Jeunes de Mont-Joli fut la troisième au Bas-Saint-Laurent suite à ces prédécesseurs de Matane et de Trois-Pistoles.

En août 1999, la Régie Régionale de la Santé et des Services Sociaux du Bas-St-Laurent en réponse aux démarches soutenues d’un comité de jeunes et d’adultes de Saint-Gabriel, confiait à la Maison des Jeunes de Mont-Joli le mandat d’offrir des services de prévention-promotion de la santé aux jeunes des municipalités de Saint-Gabriel, St-Charles-Garnier et Les Hauteurs par l’implantation d’un point de services.

Ainsi, le 10 septembre 1999 souligne l’ouverture de la Maison des Jeunes Gaëlle Toanen nommée en l’honneur d’une jeune fille décédée prématurément à l’été 1998.

Depuis avril 2008, dans le cadre de l’entente régionale de déploiement des services en travail de rue au Bas-Saint-Laurent, la Maison des Jeunes est l’organisme porteur du projet travail de rue pour la MRC de La Mitis afin de rejoindre les jeunes de 12-30 ans directement dans leurs milieux de vie afin d’établir une relation significative pour en arriver à partager leur quotidien.